JONAS VINGEGAARD, LE GRAND MENSONGE ?

Jonas Vingegaard ne ménage pas ses efforts. Depuis plusieurs jours, le coureur danois est en effet dans les Alpes pour peaufiner sa préparation au Tour de France. Pour autant, sa présence, le 29 juin prochain, pour le Grand Départ demeure incertaine. Conséquence de ses blessures consécutives à sa violente chute sur le Tour du Pays basque.

Victime d’une fracture de la clavicule gauche et de plusieurs côtes, d’une contusion pulmonaire et d’un pneumothorax, le double vainqueur du Tour s’est lancé dans une véritable course contre-la-montre. Et la ligne d’arrivée à Florence, où sera donné le coup d’envoi de la Grande Boucle, est encore loin pour son entraîneur, qui estime que c’est encore du « 50-50 ».

"Juste de l'intox"

« Il devait être capable de suivre le programme s’il voulait espérer être prêt pour le Tour. La première semaine en altitude a été consacrée à l’adaptation et à la récupération, et il vient de passer une semaine difficile. Et maintenant, il y en aura une autre. L’important sera de savoir comment il réagira. Sera-t-il à la hauteur ? Sera-t-il fatigué ? La semaine qui vient et celle qui suit sont essentielles en vue du Tour. Il est également important qu’il se sente de plus en plus prêt », a déclaré Tim Heemskerk au journal danois BT.

Et cette prudence vaut également pour Wout van Aert, victime de fractures à une clavicule, au sternum et à plusieurs côtes ainsi que d’une contusion pulmonaire après une chute sur A Travers la Flandre. « Wout et Jonas sont encore loin d’être aussi bons qu’ils auraient pu l’être en ce moment sans ces blessures, mais je ne veux pas être trop négatif. Pour l’instant, j’estime qu’ils ont tous les deux un peu plus de 50% de chances de faire le Tour », a précisé leur entraîneur.

Mais vu de Slovénie, ce discours tient de l’intox. Les supporters de Tadej Pogacar semblent en effet convaincus que Jonas Vngegaard sera au départ du Tour de France et à même de rivaliser avec le leader de Team-UAE Emirates. Convaincus de la victoire de leur idole, ils y voient seulement une manière de justifier la prochaine défaite du Danois. « La victoire de Tadej au Giro les fait paniquer», « La Visma a perdu la recette et a peur », « Ils se cherchent déjà des excuses»… : tels sont quelques un des messages postés par les Slovènes.

2024-06-13T09:26:11Z dg43tfdfdgfd